Dans la vie, tout est-il une question de chance ? Reflexions entre amis.


Il y a quelques temps, nous dinions entre très bons amis sur la terrasse de la ravissante maison de nos hôtes. L’air était doux comme tous ces derniers soirs a Miami et l’ambiance décontractée comme on la connaît ici quand on se retrouve en semaine pour partager un moment ensemble autour d’un plat et d’un verre de vin.


Nous plaisantions et devisions gaiment quand mon voisin, ami très proche pour qui j’ai une immense estime, lance en plein milieu de la conversation et à propos de je ne sais quoi : «…de toute façon, dans la vie tout est une question de chance… ».


Parfois certaines phrases résonnent en nous plus que d’autres. Est-ce parce que je pense que rien n’est une fatalité dans la vie et que tout a un sens, et que je me bats pour cela chaque jour ? Est-ce parce que dans ma famille, mon père, mon grand-père ont magnifiquement réussi en dépit d origines très modestes grâce a leur travail, leur courage, leur volonté, et leur foi aveugle dans leur capacité à mener a bien leurs entreprises ? Je ne sais pas. Mais là, tout à coup autour de la table le débat s’est ouvert.


Oui. la chance joue un rôle considérable dans nos vies. Comment ne pas penser aux enfants de Calcutta nés dans les bidonvilles et qui n’ont devant eux à la naissance qu’un immense champ d’ordures ? Et ceux décimés avec leur famille dans les camps de concentration, aux malades, aux victimes d’accident. Par rapport à eux, nous avons beaucoup de chance. Et nous avons aussi de la chance lorsque nous et nos enfants sommes normalement intelligents, beaux et bien portants, et que nous avons été épargnés par un grand malheur de l’existence.


Mais quand nous réussissons professionnellement, est-ce de la chance, ou le fruit de notre ténacité et de notre travail ? Quand nous n’avons pas ce que nous désirons, un sentiment d’échec ou de frustration, faut-il incriminer la malchance ou se dire que nous allons faire face, que nous allons nous battre, positiver, essayer autre chose, accepter de changer ? Nos victoires sont-elles dues à notre bonne chance ou à notre capacité à faire face à l’adversité, à maintenir le cap quand tout semble nous dire que nous n’avons plus aucune chance ?


Le débat reste ouvert. Nous n’avons rien conclu ce soir la. Nous avons juste saisi la chance d’avoir entre nous un échange d’idées et d’en ressortir un peu ébranlés dans nos convictions.


A la lecture de ces quelques lignes, chacun pourra regarder à l’intérieur de lui-même quelle définition personnelle il donne à la chance, et le rôle qu’occupe cette dernière dans son existence. Mère Teresa a dit aux enfants du Caire : « La vie est une chance, saisis la ». Je ne sais pas si j’oserais aller jusque la, car je ne suis pas Mère Teresa.

Pour ma part, je souscris a celle d’Eric Tabarly* : « La chance peut prendre la forme d’un homme qui peut changer le destin ».


Même sans aller jusqu'à changer le destin, cette seule pensée me rend plus forte.


*Mémoires du Large